Guinée: Réformes engagées par le gouvernement d’Alpha Condé

Le gouvernement guinéen a entamé des réformes au sein de son administration ces derniers temps.L’une de ces réformes consiste à moderniser le secteur judiciaire du pays sur tous les plans afin de garantir le respect des droits et devoirs des citoyens devant la loi.

Image d'archives

Image d’archives

Après quelques années d’insuffisances juridiques, le président Alpha Condé à travers son gouvernement a pris l’initiative de mettre en valeur le cadre judiciaire. Les textes prévoient que tout le monde a les mêmes droits et devoirs et doivent bénéficier d’un jugement juste et équitable devant les juridictions.

Aujourd’hui, cette justice connait une nouvelle orientation importante partant de ses réformes. «L’un des axes le plus précieux à retenir, c’est l’accès au droit et à la justice qui permet aux citoyens de savoir leurs droits pour pouvoir les revendiquer là où ça se doit en cas de violation. Sur ces réformes aussi, il y a eu l’adoption du code pénal et de procédure pénale qui prennent en compte toutes les ratifications des différents textes du pays sur le plan international notamment les questions de terrorisme, de la cybercriminalité, l’abolition de la peine de mort. Quant au cadre institutionnel du pays, il y a eu la révision du code civil et de procédure civile», a clarifié Me Ibrahima BEAVOGUI, conseiller et chargé de communication au ministère de la justice.

Pour matérialiser sa politique de réforme, le ministère est passé par la formation des jeunes magistrats et greffiers dans la mesure où l’économie d’un pays repose sur le droit. «Chaque année, nous avons une politique de formation de 50 jeunes magistrats et 30 jeunes greffiers dans des centres occidentaux pour faire le complément du personnel car nous ne sommes que 372 magistrats pour une population estimée à 10 millions, c’est très petit. Donc, la réforme doit combler tout ça afin que l’accès au droit et à la justice soient une réalité», poursuit le responsable de la communication avant d’ajouter «Dans un pays où il n’y a pas de justice et la paix sociale, les investisseurs ne viennent pas car l’économie repose sur le droit».

Dans les années à venir, la Guinée connaitra la finalisation de la construction d’une prison à Dubréka répondant aux normes internationales dans le respect des droits de l’homme en situation carcérale.

Mamadou Adama BARRY

Publicités
Publié dans POLITIQUE | Laisser un commentaire

En direct de la salle A de l’ISIC

Présentement, ces étudiants attendent impatiemment leurs chefs de groupe pour entamer les devoirs.

Publié dans EDUCATION | Laisser un commentaire

Wanidara: Meeting de l’opposition

Prévue ce mardi 16 août la marche de l’opposition dite républicaine, elle a tenu un meeting dimanche dernier à Wanidara, situé dans la commune de Ratoma.

Meeting de l'opposition républicaine

Meeting de l’opposition républicaine

La rencontre s’articulait sur la mobilisation de ses militants et sympathisants dans le cadre de la marche pacifique afin de protester contre la gouvernance d’Alpha Condé et ses pairs.

Au cours de ce meeting, il a été question aussi de rappeler les partis politiques des anciens régimes de leur disparition après au pouvoir. «Tous les partis des gouvernements passés notamment le PDG et PUP étaient mort après leur passage au pouvoir. Le parti d’Alpha Condé aussi est mort pendant qu’il est au pouvoir», dénonce Alhousseiny Makanéra Kaké, ancien ministre de la communication. Il lance «Le RPG ne peut pas faire aujourd’hui 1/10ème de ce stade. C’est pour vous dire qu’Alpha Condé ne gagnera plus aucune élection en Guinée».

A préciser que l’itinéraire de la marche du 16 août est la route le prince pour éviter tout éventuel accrochage sur l’autoroute Fidel Castro qui sert d’ailleurs de déplacement des pèlerins pour le Hadj.

Mamadou Adama Bantignel BARRY

Publié dans POLITIQUE | Laisser un commentaire

ISIC-Kountia : La licence 3 Presse Ecrite réalise des magazines

Chaque année, l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication, les étudiants de la Presse Ecrite réalisent des magazines d’informations spécialisées. Cette réalisation leur permet de mettre en pratique leurs connaissances théoriques acquises en la matière.

ISIC - KOUNTIA

ISIC – KOUNTIA

Ils sont nombreux à être repartis en trois groupes de travail pratique depuis quelques semaines de cela. Ces étudiants s’activent dans la collecte et le traitement de l’information pour tirer le mérite de leurs efforts.

Les travaux évoluent à grand pas. «Nous sommes entrain de produire nos magazines de fin d’année. Actuellement, nous sommes vers la fin des travaux, ce qui nous reste maintenant, c’est de les soumettre au chef de département pour visualiser le contenu», a dit Sâa Robert KOUNDOUNO de la licence 3 Presse Ecrite et web journalisme.

Pour effectuer ces travaux, les étudiants ont rencontré quelques difficultés. «Nous avons rencontré des difficultés lors de la collecte des informations auprès de nos interlocuteurs qui pensaient que c’était des cas de diffamation et autres. En suite, nous devons imprimer nos magazines mais les gens n’ont pas d’argent parce que nous ne sommes pas payés d’abord », poursuit – il.

Au cours de cette réalisation, le coordinateur des activités, Aly KOMANO nous éclairci le déroulement de ces dernières.

Il est à noter qu’un autre magazine reste à produire en 4ème année pour l’an prochain dénommé le Tremplin.

Nous vous proposons d’écouter la réaction du coordinateur.

Mamadou Adama BARRY

 

Publié dans EDUCATION | Laisser un commentaire

Diaporama de l’ISIC de Kountia

Publié dans EDUCATION | Laisser un commentaire

Kountia : Deuxième journée du BEPC

Après l’examen d’entrée en 7ème année, c’est le tour du brevet d’étude du premier cycle, entamé hier lundi 27 juin 2016 sur toute l’étendue du territoire national. Cette année, le même slogan que les années précédentes ‘’Tolérance zéro vers l’excellence’’ reste de mise.

Les élèves en situation de classe d'examen

Les élèves en situation de classe d’examen

Au groupe scolaire Baba CISSE, l’un des centres d’examen de la préfecture de Coyah, toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement des examens nationaux.

Pour cette deuxième journée, la dictée question a ouvert la balle suivie de la physique. Les candidats se disent heureux de l’évolution des évaluations. «Les épreuves se sont bien passées malgré je n’ai pas tout fait mais je garde l’espoir en travaillant dans les autres matières», a déclaré Alpha Oumar Baldé, candidat du groupe scolaire El hadj Nouhou DIALLO.

Cette raison reste partagée par bon nombre de candidats rencontrés dans ce centre. «Dans notre école ici, les épreuves se sont déroulées dans les conditions les meilleures, les surveillants ne sont pas trop sévères. Même s’ils le seront, ça nous aidera mieux parce que c’est dans l’intérêt de notre formation», a soutenu Fatoumata SACKO, élève du groupe scolaire Baba CISSE.

Tous deux s’engagent pour leur réussite à cet examen en adoptant des nouvelles stratégies de révisions.

A préciser que la géographie, l’éducation civique et morale sont les matières programmées pour la journée de demain et le brevet se poursuit jusqu’au samedi 2 juillet 2016.

Mamadou Adama BARRY

Publié dans EDUCATION | Laisser un commentaire

GROUPE SCOLAIRE MOLAKA: Une école qui se meurt

La construction des écoles qui ne sont pas dans les normes constitue un handicap sur l’éducation guinéenne. C’est le cas du groupe scolaire Molaka, situé à Kountia nord, dans la préfecture de Coyah. Les conditions d’études des enfants dans cet établissement restent à désirer pour former des cadres du pays.

 

Le constat révèle qu’il est difficile de faire la différence entre cette école et des lieux qui sont à l’abandon. Au groupe scolaire Molaka, l’environnement et les conditions d’études ne sont pas appréciables, mais dans les interventions, tout semble aller bien.

Mamadou Adama BARRY

Publié dans EDUCATION | Laisser un commentaire